20/01/2016

Assureur = voleur : un thème facile pour les médias.

Encore un reportage scandaleux à charge sur l’Assurance ce 19 janvier sur France 5 !
Cette fois, c’est l’Assurance Vie qui en a fait les frais, avec un amalgame entre notamment :
- Les contrats en déshérence : les assureurs s’ingénieraient à ne pas régler le capital au bénéficiaire en cas de décès de l’assuré, quand bien même celui-ci est notoirement connu (témoignage à l’appui de Médecins Sans Frontières) et quand il le fait – longtemps apvoleur.jpgrès (des dossiers remonteraient à plus de 20 ans !) – c’est sans justification du montant (capital souscrit et intérêts).
- Les malversations du CREF et de la MNEF : sous provisionnement, ABS, financement politique,…

Bien sûr, ces exemples ne sont pas représentatifs de l’Assurance Vie et la présentation ouvertement outrageuse (marques citées, reprise des spots pub,…) !
Et que penser du détournement des propos de B. Spitz rappelant l’importance de l’Assurance dans l’économie transformés en menace envers le gouvernement ?
Mais au-delà des regrets que l’on peut exprimer post-émission, voire les démentis, on peut s’interroger sur la capacité de la profession à être audible auprès des publics.
Autrefois, pour ça, il y avait le CDIA ; mais ça s’était avant…

23/06/2015

Qui a le meilleur service ???

Cela fait des mois qu’AXA nous assène « Qui a le meilleur service » en se mettant en scène sur les podiums spécialement créés pour la compagnie.
Mais AXA, c’est aussi la Banque, et là, ça coince : Europe 1 a récemment dévoilé qu’AXA Banque aurait transmis au fisc des informations erronées pour 20% de ses clients (150.000 personnes) en leur attribuant a tort une assurance vie ou un montant de compte supérieur à la réalité.
Avertis, les clients doivent eux-mêmes rectifier auprès de leur centre des impôts !
Au-delà de la démarche administrative fastidieuse, soulignons qu’il n’est jamais opportun de laisser dépasser une oreille vis-à-vis des Impôts.
Donc merci AXA si ces clients bénéficient prochainement d’un contrôle fiscal…
Quant au podium, il va falloir créer un prix du bug…

18/02/2015

Les mensonges des dirigeants

La privatisation de l’UAP, qui va intervenir dans les toutes prochaines semaines,
UAP.jpgest un événement majeur dans l’histoire de notre Groupe ; mais cet événement
concerne également chacun de nous personnellement.
C’est un événement majeur dans la vie de l’UAP puisque, privatisée, notre Compagnie va disposer désormais, comme ses grands concurrents, des meilleures armes pour affronter les rudes compétitions qui s’annoncent. Ce choix délibéré de la modernisation et de la croissance aura une incidence positive sur son évolution.

Signé Jacques FRIEDMANN, Président de l’UAP, 1994

Ce texte était destiné aux salariés et anciens salariés ; on connaît la suite : rachat par AXA, disparition de la marque, maelstrom chez les collaborateurs.

Quelques années auparavant, j’avais vécu le rapprochement des compagnies composant PFA (La Préservatrice et La Foncière) à propos de laquelle notre cher DG avait déclaré qu’il voyait la fusion comme des rails de chemin de chemin de fer qui semblent se rejoindre à l’horizon et qui restent bien parallèles au fur et à mesure que l’on s’approche..
Finalement, quelques semaines plus tard, on apprenait la fusion rétroactive au 1er janvier précédent…

Loin de moi de vouloir effrayer les collègues qui vivent actuellement des scénarios de rapprochement ; mais simplement de les mettre en garde contre les propos anesthésiants des dirigeants : ils vous mentent !