11/05/2015

Les Seniors, un marché raté

  

 Depuis déjà des années, la cible des seniors fait l’objet de campagnes commerciales.
Sous cette dénomination, on y a mis aussi bien des actifs quinquas que des seniors d’âge avancé. Une segmentation à géométrie variable selon les opérateurs…
En général, les offres dédiées aux seniors revêtent quelques caractéristiques communes : produits paramédicaux, de maintien de la santé, prothèses, voyages et résidences spécialisées, préparation du décès,…
Ainsi, on trouve pêle-mêle des médicaments supposés soulager l’arthrose et différentes douleurs, des produits censés lutter contre le cholestérol et dont les effets ne sont que rarement prouvés scientifiquement, les prothèses auditives, les couches pour les fuites, les fauteuils-ascenseurs, les résidences pour personnes âgées, les assurances dépendance et obsèques,…
Rien que du fun, que du rêve !
Non, les seniors ne veulent pas être ghettoïsés ! Non, ils ne veulent pas penser à la décadence et à leur disparition ! En revanche, beaucoup seraient prêts à débloquer quelque budget pour bénéficier d’un vrai suivi de santé qui soit adapté.

 

Il est sans doute trop tard pour rattraper les erreurs commises envers ces seniors. Mais il est encore temps de se pencher intelligemment sur le cas de ceux qui seront prochainement seniors en prenant en compte tant les données psychologiques que matérielles (recul de l’âge de départ en retraite, diminution des pensions, héritages remis en question, etc.) et en créant aujourd’hui les produits et services qui adouciront leur futur.





11:57 Publié dans Marketing | Lien permanent | Commentaires (0)

28/04/2015

Vous avez dit MANAGEMENT ?

Si l’on s’en réfère à la définition que l’on peut trouver sur Wikipédia, le Management c’est :

 l'application systématique  à un groupe institutionnalisé par son chef ou son leader, d'un ensemble bidimensionnel de principes ou de valeurs complémentaires qui en assurent, d'une part, la coordination efficiente des activités collectives et, d'autre part et conjointement, la motivation et un esprit de coopération active et gratifiante de la part de chacun des membres du groupe.

A partir de cette définition et en revisitant la liste des managers que j’ai connus au cours de ces dernières décennies, je suis tenté d’affirmer qu’il s’agit d’une discipline inconnue dans l’assurance !
Dictateur.jpg


Patrons caractériels, techniciens (souvent « poly ») sachant tout sur tout, véritables négriers n’ayant de considération pour aucun des collaborateurs, directeurs (ou directrices) incapables de déléguer, chefaillons se faisant un malin plaisir de jouer l’avocat du diable au lieu de soutenir les initiatives, patrons de réseaux expliquant aux commerciaux qu’ils sont nuls, pseudo séminaires qui ne servent qu’à accroître les tensions et rivalités … la liste serait longue et les témoignages aussi.
Peut-être que c’est mieux dans d’autres secteurs ? Je ne saurais le dire puisque c’est le seul que je connaisse vraiment.
Toujours est-il qu’à l’heure de la digitalisation des organisations, de la montée en puissance de la génération Y, puis Z, du développement du travail collaboratif, il va falloir que cela change.
Va-t-on cesser de nommer aux plus hautes fonctions des personnages dont la seule qualité est d’être d’excellents techniciens, des politiques avertis ?
Ce qu’il faut, ce sont des vrais chefs, c’est-à-dire des meneurs, des supérieurs qui ne le sont pas du fait des barrettes sur leur épaule mais parce qu’ils ont un réel apport vis-à-vis de leurs troupes : technique (quelle qu’elle soit), humaine, d’organisation, de soutien, d’entrainement, de responsabilité.

Mais au fait où trouve t-on ces formations ?
Peut-être que le vrai problème est là ?

19:23 Publié dans Management | Lien permanent | Commentaires (0)

18/04/2015

Carton Orange pour ING Direct

 

   Merci ING Direct ! 
Si l'on se demandait quoi faire pendant ces longues vacances de printemps qui commencent aujourd'hui en région parisienne, la réponse est toute trouvée : envoyer des dizaines de courriers à propos du code IBAN qu'ING vient de  changer...
La décision du siège d'harmoniser le code banque a pour effet de rendre caduques les informations détenues par nos organismes et partenaires en tous genres (SS, employeurs, caisses de retraite, Impôts, bailleurs, locataires, syndics,....).

Il faut donc dare-dare écrire à tous ces organismes pour leur communiquer un nouveau RIB.
Au bas mot plusieurs dizaines de courriers...
Lorsque l'on effectue une transaction sur le site d'ING Direct, on est appelé à noter la facilité de l'opération sur une échelle de 1 a 5 étoiles. Très bien; curieusement, là, on ne nous demande rien!!!